Éveiller sa vie intérieure passe par une véritable prise de conscience.

Éveiller sa vie intérieure commence par la conscience de ne pas être qu’un corps physique, mais d’avoir des corps subtils beaucoup plus grand. L’éveil intérieur consiste à ouvrir ses centres subtils et ses facultés de perceptions. C’est l’éveil des fleurs de lotus, des chakras comme on le dit en Inde. L’éveil des chakras est une science qui conduit à l’éveil intérieur par l’individualisation.

Chaque chakra est une roue, un cycle, c’est-à dire un espace vivant qui fait partie de la grande roue de la vie universelle. Chacune des roues contient en elle-même, les germes d’une étape de la vie, avec un commencement et un aboutissement. Au niveau de l’incarnation terrestre, chaque roue a un cycle de 7 ans.

En réalité, l’être humain vit un cycle de 7 x 7=49 ans qui correspond a une vie terrestre pour créer un corps de sagesse. Ce corps comme tout corps, est un élément qui fait partie d’un corps plus grand. C’est une représentation vivante de l’esprit, pour signifier un organe doté de matière, donc d’énergie, d’une conscience et d’une fonction. Par exemple, ce que l’homme terrestre fait en petit, l’homme céleste, sa nature supérieure et divine le réalise en plus grand. C’est-à-dire dans plusieurs mondes, à différents plans. L’homme n’a pas réellement conscience de cela.

S’éveiller à sa nature multidimensionnelle

Ce corps suit un cycle jusqu’à ce qu’il rentre dans le chemin de l’évolution, et qu’il soit conforme aux lois universelles. Autrement, ce corps doit traverser les courants tumultueux de la vie. Notamment, à travers des cycles de réincarnations issus des lois du karma, jusqu’à retrouver l’opportunité de reprendre le chemin de l’évolution. Chaque roue correspond à une étape, un éveil, une conscience, une réalité en soi. Alors, la vraie prise de conscience est de réaliser qu’on a une âme. Et que peut-être, il y a autre chose, une autre vie plus grande au delà des apparences.

éveiller sa vie intérieure

Ce qui permet d’éveiller sa vie intérieure et les chakras, c’est l’âme. Par la vie de l’âme, les centres subtils évoluent, changent. Et par la conscience, ils forment un corps à part entière. Ce corps est relié à une intelligence supérieure, car il est soumis à des lois et des principes. Nos corps subtils se forment à partir de nos expériences de vie, sublimées en énergie, en conscience. L’expérience nous crée un corps de compréhension, de conscience, de sagesse.

Savoir tirer leçon de nos expériences est salutaire dans tout processus d’éveil. Car il n’y a pas de mauvaises expériences ou d’expériences inutiles. C’est comme de dire que la vie n’aurait aucun sens. Elle n’a pas de sens pour le profane, l’inconscient. Mais pour l’initié, elle est l’eau de la vie, le courant, et parfois le tourbillon qu’il faut traverser pour entrer dans la conscience supérieure. C’est l’état d’être d’un initié qui veut vivre avec sagesse, en accord avec les lois universelles.

Le véritable éveil s’accompagne d’un nouvel état de conscience, d’un nouvel état d’être.

Éveiller sa vie intérieure est comme une nouvelle intégration. Une transformation dans la conscience, de son énergie, de sa vibration. Il n’y a pas de transformation intérieure sans que cela passe par toutes les couches de son être, des centres subtils, jusqu’au niveau cellulaire. Lorsque cela se produit, on ne peut plus vivre autrement qu’avec son âme, sous sa guidance. On ne peut plus revenir en arrière.

La sagesse éclaire et équilibre tout. Elle donne un sens à toutes les expériences, à la vie. C’est entrer dans la voie de l’équilibre intérieure, pour transformer sa vie et s’unir à la conscience supérieure.

Quand on est dans cet état d’éveil, nos pensées, nos sentiments et nos actes sont revivifiés par des valeurs spirituelles élevées. On se détache plus facilement des choses matérielles.  Car on a compris que la matière n’est qu’un support pour éveiller la conscience, et construire un corps subtil plus grand. L’initié sait que c’est l’invisible qui gouverne, autrement dit, que c’est l’esprit qui gouverne. L’âme est son véhicule, et le corps juste un outil, une écriture avec une mission encodée.

L’éveil est un chemin qui conduit à la connaissance de soi

C’est un travail sur soi permanent. Éveiller sa vie intérieure prend plusieurs vies, plusieurs formes d’expériences. Le moyen le plus court est d’entrer dans une tradition vivante, dans une école initiatique. Une école de sagesse, une école des mystères en dehors de tout dogme figé et concept limitant.

La majorité des êtres humains sont pris dans la roue du temps, le tourbillon de la vie. La roue du samsara comme l’a appelé le Bouddha. C’est la roue des réincarnations inconscientes, où les âmes vivent dans une illusion de l’existence. Cette roue, c’est l’enfer dont parle les chrétiens. C’est d’être pris dans un cercle, un tourbillon de l’abîme. Cette roue conduit à la dépossession de soi, de son âme, de son être véritable.

Quand on est dépossédé de soi, on cherche constamment des ressources et des solutions à l’extérieur de soi. On cherche à exister à travers les autres, à travers les yeux des autres. On cherche à posséder toujours plus pour combler le vide intérieur. On veut la belle maison, la belle voiture, le job de rêve, la femme ou le mari idéal. On veut plus d’argent car on a oublié que le but de la vie n’est pas d’avoir, mais d’être. Et être c’est avoir.

Le grand cycle de la vie

Car comme la loi le dit : tu ne peux donner que ce que tu as. Et pour donner, il faut avoir et être. Ce que tu es, c’est qui tu deviens en vivant avec ton âme. Personne ne peut te dire qui tu es, aucun test de personnalité au monde ne le peut. Seule ton âme sait qui tu es, et quelle est la véritable mission que tu dois réaliser sur la terre.

éveiller sa vie intérieure

Prenons un exemple concret. Qui a révélé à Jésus sa mission? La Mère, la Mère divine, le principe divin de la sagesse universelle.

Par l’initiation féminine, l’éveil de sa vie intérieure, il a reçu son vrai nom. Et c’est à partir de ce moment qu’il a dit:«Je suis la Lumière du monde». Il a alors su quelle était réellement sa mission. Ce nom est une écriture, une force universelle qui active des mondes et des mondes. Cette initiation était pratiquée en Égypte. C’est de ces enseignements et pratiques, que Jésus avait reçu la plupart des initiations qui lui ont permis de créer son corps de lumière. Il a su qu’il devait verser son sang pour apporter la vie, vivifier les mondes subtils et ouvrir un chemin pour les êtres.

L’homme véritable : intermédiaire entre le ciel et la terre

Cet être a incarné l’homme originel, la quatrième lettre du nom de Dieu selon la numérologie sacrée. Celui qui unifie tous les règnes et tous les mondes. Également, l’homme nouveau qui doit apparaître dans le futur. Il a annoncé : «Ce que j’ai fait, vous pouvez le faire et bien plus encore». C’est-à-dire que c’est le but de la nouvelle humanité, quand elle aura franchi les barrières limitatives de sa propre conscience. Ainsi, éveiller sa vie intérieure amène à la connaissance de soi , puis à l’éveil suprême. C’est accomplir la parole : «Homme, connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers.»

éveiller sa vie intérieure

L’accomplissement de soi passe par la réalisation de sa mission terrestre et divine. 

Le maître Jésus a dit : «Ne vous a-t-on pas dit que vous êtes des dieux?»

Dans son aspect terrestre, l’homme a une mission à réaliser sur la terre. Se connaître permet de découvrir sa mission, d’éveiller sa conscience supérieure afin de réaliser cette mission. Car aucun être ne peut réaliser quoi que ce soit seul. Être un dieu sur la terre, c’est être un outil des dieux, un serviteur de la divinité. C’est accomplir la parole : «Quand je travaille, mon père travaille avec moi.» C’est le but ultime, notre raison d’être, le sens profond de la vie.

Toute mission réalisée sur la terre trouve sa contrepartie dans le ciel à l’échelle de l’univers. Car ce que l’homme fait en petit, Dieu le fait en grand, car c’est tout l’univers qui œuvre avec lui. C’est le chemin de l’individualisation qu’emprunte les initiés qui veulent se construire un corps de lumière et dédier leur vie au service divin. C’est la voie des mages, des grands thérapeutes, des médiateurs entre le ciel et la terre, ceux qui unifient la Mère et le Père.

==» Découvrez les 10 outils d’éveil pour augmenter votre énergie vitale