En quoi connaître votre profil émotionnel face au stress peut vous aider?

On peut aisément admettre que le stress fait partie intégrante de notre mode de vie. Et particulièrement aujourd’hui, ou nous vivons à l’échelle planétaire une remise en question profonde de nos systèmes et structures de vies collectives.
Si la préoccupation majeure des être humains restent la pandémie et ses conséquences sur les systèmes économiques et financiers. Il n’en reste pas moins que cela nous met face à nous-même. A nos choix et à notre capacité de changer, pour créer un futur plus sain et harmonieux.
Ceux qui sortiront gagnants (entre-guillemets) ne seront pas forcément les plus généreux, les plus philosophes, les plus riches ou les plus spirituels. Mais plutôt ceux qui auront la capacité de se réinventer, de s’adapter pour évoluer. On pourrait assimiler cela à une forme de survie. Pourquoi pas. Néanmoins cela reste une force que possède la nature humaine, le pouvoir de se transformer et de changer sa réalité.

Et pour cause, jamais la célèbre phrase de Gandhi n’aura eu autant de sens :  »Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde! »

Découvrez comment vous libérer enfin du stress!

En effet, il y a aura certes des révolutions, des conflits, peut-être même des guerres, mais le changement commence à l’intérieur. C’est ainsi et ce ne sera jamais autrement. La révolution extérieure que nous vivons tous est la phase de déconstruction massive du mental. Autrement dit, le stress émotionnel va être à son comble. Si les êtres humains parviennent à traverser ces eaux tumultueuses, cela ébranlera les grands archétypes qui drainent l’énergie des masses vers le chaos. Mais nous en sommes encore loin.

Alors, dans un contexte plus qu’anxiogène ou nous sommes tous concernés, quelle est votre façon d’appréhender le quotidien, l’avenir?
Saviez-vous qu’en fonction de la façon de gérer le stress, vous pouvez déterminer quelles actions seraient le plus profitable? Et ce, pour équilibrer vos émotions et mieux utiliser votre énergie?

Quel est votre profil émotionnel face au stress?

Le premier facteur de stress c’est le rythme de la vie, la routine quotidienne. A notre époque c’est le fameux métro-boulot-dodo.
Ce rythme n’est pas naturel car il nous place dans un état de survie, de dépendance face au système.
Cette survie est basée sur les besoins essentiels de l’être humain selon la pyramide de Maslow.
Les principales sources sont l’éducation (scolaire/familiale), les pressions sociale, économique et financière.
Les besoins fondamentaux de l’être humain sont occultés au profit de ses besoins vitaux et du collectif. Or, l’énergie et la qualité de l’énergie dépend de ces paramètres : assurer les besoins vitaux et les besoins profonds de l’être humain, à savoir le besoin d’aimer et être aimé, la sécurité intérieure, l’estime et la confiance en soi, pour se projeter dans l’avenir.
Une fois adulte, on a certes le choix, mais changer demande de l’énergie, du temps, des efforts. Et bien souvent, c’est la que le bas blesse. Car lorsque les gens décident de changer, ou que cela s’ impose, ils sont déjà stressés, fatigués, à la limite du burn-out.

Ensuite, il y a la façon dont chacun va gérer le stress. Sans que cela soit exhaustif, il y a en général 4 types de stressés qui se déclinent selon la polarité yin ou yang.

Votre profil émotionnel dépend de votre élément dominant et de votre polarité la plus faible

Notre structure énergétique, ainsi que notre personnalité est construite à partir de notre bagage cellulaire d’incarnation et de la carte du ciel à la naissance. En général, votre élément dominant dépend de votre signe astrologique et solaire. Votre élément ou signe lunaire est plus indicateur de votre profil émotionnel. A partir de la, il est possible de se reconnaître dans un ou plusieurs profils ci-dessous.

1 – Celui qui est terre à terre yin. Il est paresseux, passif et dilapide son énergie dans une vie insouciante (subit sa vie, avec pas ou peu de perspectives d’avenir).

2 – Le terre à terre yang. Il est dans l’excès d’activité. Il est hyperactif, fait beaucoup de choses mais sans réelles stratégies. Il a besoin de s’organiser, sinon il épuise notamment les reins et risque à long terme le burn-out, ou l’accident.

3 – L’émotionnel yin. Il est dépendant des autres, de l’attention des autres, il ne vit qu’à travers les autres. Incapable de se prendre en main. Tout dépend de son entourage. Son malheur est d’être entouré de pervers, de personnes toxiques.

4 – L’émotionnel yang. Il utilise les autres pour exister, il a une attitude toxique, il a besoin de vampiriser l’autre pour se sentir exister. Incapable de se remettre en question, il en veut à la terre entière et cherche toujours un coupable.

5 – Le mentaliste impuissant (yin). Il joue un rôle ou plusieurs en permanence. Il se fait passer pour qui il n’est pas et se camoufle car il manque cruellement de confiance en lui. Il a besoin de paraître aux yeux des autres. Il est capable d’inventer des stratagèmes pour s’inventer une vie. Il vit dans le déni complet.

6 – Le mentaliste égotique (yang). Il est imposant dans sa posture et affirme qui il est sans vergogne. La réussite, l’argent sont importants pour lui et n’hésite pas à le faire savoir. Il peut être méprisant et cynique et n’a pas peur d’écraser les autres pour réussir. Il se donne les moyens de réussir et pour lui la fin justifie les moyens. Tout doit servir son intérêt, les autres et même ses proches.

7 – L’idéaliste (yin). Il est un rêveur, attaché aux grandes idées, aux grandes causes, il a du mal à vivre la réalité lorsqu’il ne trouve pas la contrepartie dans sa vie concrète. Il aura une tendance à être ailleurs, insaisissable, non ancré.
Il peut être nomade et ne pas vouloir se fixer avec quelqu’un ou quelque part. Éternel insatisfait.

8 – L’ingénieux (ou idéaliste yang). Il veut concrétiser ses idées, ses valeurs et faire des choses concrètes. Son niveau de stress va dépendre de sa capacité à gérer la frustration et de s’entourer des personnes qui partagent les mêmes aspirations que lui. Ingénieux, créateur, il sait exploiter ses talents. Il peut être visionnaire, philanthrope et leader charismatique.

En conclusion

Ce qui est commun à tous ces profils, c’est un déséquilibre, un désalignement qui se manifeste sous forme de stress, plus ou moins conséquent.
Le stress concerne tout le monde indifféremment du sexe, de sa religion, de ses croyances. Ce sont des comportements issus de mécanismes de protection créés essentiellement par le mental.
C’est surtout la résultante d’une déconnexion avec son être véritable pour répondre aux sollicitations extérieures.
Il n’y a donc pas de fatalité mais une nécessité de recentrage, de recréer un équilibre intérieur et extérieur pour disposer pleinement de toutes ses ressources et facultés.

La première étape et elle est incontournable est d’apprendre à gérer le mauvais stress pour sortir de l’état de survie.
Ensuite, il y a les leviers sur lesquels agir pour augmenter son taux vibratoire, changer de fréquence pour transformer progressivement sa vie.

Découvrez comment avec la méthode STRESS OVER!

stress