Quelle est la différence entre le chemin de vie et la mission de l’âme?

On a tendance aujourd’hui à parler couramment du chemin de vie et il existe divers moyens de déterminer son chemin de vie. Cela peut être à travers un travail de retour à soi, par des techniques de méditation consciente, et aussi grâce à la numérologie basée sur la date de naissance, le signe astrologique qui est lié aux 4 éléments. Tout ceci permet d’avoir des indications sur comment déterminer son chemin de vie, c’est-à-dire, connaître notre trajectoire, notre route dans ce plan d’incarnation terrestre.

Le chemin de vie est lié à notre incarnation terrestre dans le sens que nous sommes un être qui avons plusieurs vies antérieures et nous sommes comme dans une continuité, un prolongement qui doit nous conduire en quelque sorte, vers un retour à soi, vers notre être véritable.

Donc au delà des techniques, pour connaître son chemin de vie, il s’agit de se poser, de regarder sa vie telle qu’elle est aujourd’hui, d’aller puiser au fond de soi et décoder le bagage vibratoire avec lequel on s’incarne, le bagage vibratoire de la famille dans laquelle on s’incarne pour commencer.

Il est évident que la famille dans laquelle on s’incarne, l’environnement extérieur, social, politique, etc, les relations que l’on va avoir, sont des informations à analyser qui peuvent plus tard, donner du sens. Car bien souvent on est pas assez mature pour les comprendre.

Tout cela démontre qu’on ne vient pas de nulle part, qu’il n’y a pas de hasard, et que cela fait partie d’un processus universel qui nous échappe la plupart du temps.

La vie est une spirale ascendante

chemin de vie

La vie est une spirale ascendante, et notre vie est une spirale qui se construit de vies en vies, jusqu’à parvenir à la libération complète de l’âme, qui retourne en quelque sorte vers l’unité.

Le but de l’incarnation terrestre est de revenir sur cette spirale ascendante, et le meilleur moyen, est de s’aligner sur son chemin de vie et d’aller vers sa mission d’âme. Pourquoi?

Parce que nous vivons dans un univers spatio-temporel régit par des lois universelles et spirituelles, que nous le croyons ou pas, que nous en soyons conscient ou pas.

Vous avez parmi ces lois, la loi d’attraction, mais elle ne fonctionne pas toute seule. Nous vivons essentiellement avec la loi de cause à effet qui est la loi du karma, qui démontre que nous interagissons avec ces lois, car nous générons de l’énergie parce que nous avons un pouvoir créateur, et que cela crée notre réalité et détermine notre futur.

Donc nous vivons dans les conséquences de ce que nous avons fait auparavant, de ce qu’ont fait nos parents et leurs parents avant eux, etc…Nous portons dans nos cellules ces mémoires transgénérationnelles, et c’est ainsi que nous les transmettons à nos enfants.

Il y a d’autres lois (unité, rythme, genre..) et toutes ces lois forment une unité cohérente, une synergie qui a pour but principal de garantir le principe de la vie. Pour résumer, ces lois nous protègent de nous même, de notre inconscience et protège la vie universelle.

Le chemin de vie est donc comme une trajectoire, une direction que nous devons suivre pour revenir sur la spirale ascendante de notre vie, mais cela reste juste une indication. C’est une potentialité, c’est-à-dire qu’il ne faut pas s’enfermer dans un chemin de vie 1, 2, ou 11 etc.

Il faut toujours chercher son alignement intérieur, son centre, avoir un bon ressenti vis à vis des situations qui se présentent à nous. La dualité s’impose à nous de fait, parce que nous vivons dans un monde duel, un monde miroir ou holographique, et si nous nous laissons porter par les circonstances, même si nous pensons que tout va bien, en réalité, nous gaspillons notre énergie vitale et nous passons à côté, sans même parfois s’en rendre compte.

Le chemin de vie est surtout lié à l’axe matériel de notre vie, cela comprend assurer notre sécurité physique et primaire (vivre, manger, dormir, travailler et aussi notre relationnel et les valeurs qui garantissent cet équilibre). Cela veut dire qu’on peut déjà être aligné avec une vie de famille harmonieuse, une vie professionnelle stable et une vie personnelle équilibrée. C’est la base et c’est déjà bien.

Ensuite il y a la mission de l’âme, et là, j’ai remarqué qu’on confond les deux. Il y a une distinction dans le sens que, la mission de l’âme est quelque chose de plus grand que soi. Car il faut d’abord savoir ce que c’est l’âme. Ce n’est pas forcément clair pour tout le monde.

Tu as une âme car tu vois bien que tu es vivant, tu peux bouger, tu es animé, tu peux penser, décider etc…C’est parce que tu as une âme que tu peux faire ces choses. Tu es traversé par un champ d’énergie vital, tu peux te relier et te connecter aux autres, et à tout ce qui est vivant.

Ensuite il y a quelque chose de l’âme qui relève de l’intelligence. C’est-à-dire, qu’au delà de l’animation du corps, il y a une nature de l’âme qui est au delà du spatio-temporel, qui relève du divin, de l’origine, qui passe par le souffle vital et qui émane du grand Tout.

Cette âme est la partie de toi qui est omnipotente, omnisciente, tu peux l’appeler ange gardien, Dieu pourquoi pas, car elle est dans l’universel, dans la multidimensionnalité, dans le tout. Alors que toi, tu vois bien que si tu cherches ton chemin, c’est que quelque part tu ne sais pas, tu as oublié qui tu es pour x raisons, tu es comme enfermé dans un bocal et tu dois faire un certain travail notamment de déconditionnement, afin de rétablir la connexion avec cette partie de toi.

Cet être vit avec toi depuis toutes tes incarnations, il te connaît mieux que toi-même, il est le gardien de la semence divine en toi, et son but est que tu réalises ta mission. Il attend que tu te reconnectes à lui, il n’intervient pas dans ta vie car ici tu as le libre-arbitre et il le respecte.

Il sait mieux que toi ce qui est bon pour toi, et souvent il sait quelles épreuves il te faut pour avancer sur ton chemin personnel.

Cet être vit dans les lois, il ne peut pas faire autrement que d’obéir aux lois et quand tu éveilles ta conscience et que tu commences à te conformer aux lois universelles, alors il peut agir à travers toi et co-créer avec toi.

Pour aller chercher cette mission de l’âme, il faut traverser toutes les couches de conditionnement extérieur accumulées de vies en vies pour arriver à recevoir cette semence, ce qui va faire sens au delà de tous les concepts que tu peux avoir.

Le chemin de vie va te permettre d’apprendre comment vivre sur la terre, dans quels types d’activités tu vas pouvoir exceller, dans quels types de relations tu vas pouvoir t’engager, comment tu vas pouvoir te déployer dans ce plan. Maintenant, la mission de l’âme, c’est ce qui va te permettre de grandir intérieurement, de renouer avec ton âme et de rayonner sur plusieurs plans. C’est vraiment quelque chose qui est plus grand que toi, et qui sera un capital pour tes prochaines incarnations.

Vous avez des êtres qui s’incarnent avec une puissance créatrice parce qu’ils ont eu ce lien avec leur âme, mais beaucoup se font piégés par le système à cause de l’illusion du pouvoir. C’est pourquoi il faut toujours peser les actions et leurs portées, avec l’œil de la sagesse.

Trouver sa mission d’âme nécessite de se mettre à l’écoute de soi

chemin de vie

Trouver sa mission d’âme nécessite de se mettre à l’écoute de soi, de mieux se connaître dans ses forces et dans ses faiblesses, toujours être en mouvement, pour être dans le courant de la vie, pour trouver sa couleur d’âme et son mode d’expression. Il s’agit plus de l’éveil des sens.

La porte de l’âme c’est le centre sacré du cœur, et quand tu accèdes à cette partie de ton être alors tu peux éveiller les sens subtils qui sont les outils de l’âme.

Parfois on te donnera l’information dont tu as besoin à l’étape où tu en es, cela ne veut pas dire que c’est l’objectif final.

Car chaque fois que l’âme te délivre un message, il y a un temps de digestion et de mûrissement.

Ici on est plus dans les objectifs, la compétition, les choses de la dualité. La seule compétition qu’il peut y avoir c’est avec cette partie humaine de toi qui va vouloir garder le contrôle. Car quand on est dans la mission de son âme, notre seul frein, c’est nous même.

La mission de l’âme ne peut se résumer à un métier, une passion, une activité ou autre, c’est réellement ce qui va faire sens, au delà de ta condition humaine et te réconcilier avec la partie essentielle de ton être.

Pour finir, on pourrait dire que le chemin de vie est ton orientation, la mission de l’âme, c’est le but. Mais cette mission arrive quand tu es prêt à la recevoir, car il y a des étapes à franchir, et seule ton âme les connaît.

À chaque incarnation, tu peux récupérer une partie de ton capital lumière jusqu’à ce l’âme décide ou pas de ne plus s’incarner.

Certains êtres ne sont là que pour guérir leur karma ou celui de leur famille. C’est le cas de beaucoup de thérapeutes. Parfois c’est d’acquérir certaines compétences, parfois c’est d’apprendre à dire non. Il s’agit concrètement de récupérer son pouvoir créateur, son pouvoir personnel.

Faîtes attention aussi aux nombres maîtres car cela peut laisser supposer qu’on est porteur d’une grande mission. C’est peut-être vrai, mais faites attention de ne pas croire que cela fait de vous un être exceptionnel et donc supérieur. C’est le piège de la dualité et du conditionnement qui poussent les êtres à chercher un maître, un gourou, et leur céder leur pouvoir créateur.

Alors retenez bien que, vous avez un chemin de vie qui est un potentiel énergétique que vous devez activer et aller plus loin, dans le sens que vous devez partir plus riche que vous n’êtes arrivé, et je ne parle pas d’argent. L’argent fait partie de l’équation, parce que cela démontre votre capacité à manifester cette énergie dans votre vie, si vous en avez besoin dans votre réalité, car tout est lié.

Maintenant, si vous voulez aller vers la mission de votre âme, il faut alors vivre avec votre âme, avec la conscience que vous avez une âme, et que c’est une partie de votre être global.

La partie humaine de toi, dont l’ego a sa place, mais ne doit pas être au commande de ta vie.

Un exercice d’éveil simple à pratiquer : c’est de noter toutes les choses que tu dis et qui commence par je suis, ou quand tu dis « moi ».

Pose-toi la question : qui est ce « je suis », qui parle, qui est ce moi qui parle. Est-ce l’ego, la personnalité humaine avec le conditionnement familial, l’entourage, la société, ou l’âme? Deviens un observateur de toi même.

Et surtout essaie de voir quand c’est ton âme qui parle et dans quelles circonstances. Est-ce que tu écoutes ou est-ce que tu zappes, parce que cela te semble ridicule, farfelu ou impossible?

Ensuite, il y a différents moyens naturels par lesquels tu peux tisser un lien avec ton âme et recevoir ces messages. C’est souvent par l’écriture, la peinture, la musique, les mathématiques, la danse, etc…

Tout le monde n’a pas exactement les mêmes étapes à franchir. Par contre tout le monde a un bagage karmique dont il doit s’alléger.

Parfois c’est bon de vérifier si on est aligné avec son chemin de vie avant d’aller chercher à faire des expériences spirituelles, car on peut tomber sur tout et n’importe quoi. Tu dois avoir un point d’ancrage, c’est-à-dire des valeurs, une vie le plus stable possible, sinon tu peux vite te perdre.

Tout est un processus.

L’éveil de la conscience est un processus qui permet de se reconnecter à soi, à ses anciennes mémoires pour libérer son énergie vitale, récupérer son potentiel, et redevenir un co-créateur conscient.

Soyez aligné avec votre chemin de vie et aspirez à aller vers la mission de votre âme, pourquoi? Parce que soit vous entrez dans la spirale ascendante de votre vie et vous évoluez, soit vous involuez, car il n’y a pas de stagnation. Ça n’existe pas dans l’univers. La roue tourne indéfiniment, elle ne s’arrête jamais.